Leclanché aligne les succès et s’assure d’un soutien supplémentaire de ses actionnaires

juillet 2, 2015

Logo Leclanché

  • Leclanché poursuit le renforcement de son financement et de son bilan
  • Engagement pour une forte réduction de l’endettement (jusqu’à CHF 17 millions)
  • Accord pour un capital de croissance supplémentaire de CHF 5 millions

Yverdon-les-Bains, Suisse, le 2 juillet 2015 – Après avoir annoncé deux des plus importants projets internationaux sur les segments des systèmes de stockage sur batteries en micro-réseau et de la mobilité électrique, le fabricant de batteries suisse Leclanché confirme avoir obtenu un soutien financier supplémentaire pour ses opérations et son plan de croissance.

Validant les grands projets innovants emportés au premier semestre de l’année 2015 – une centrale électrique sur batteries pour l’île de la Graciosa, dans l’archipel des Açores, et une centrale d’alimentation pour le plus grand ferry à propulsion électrique au monde (soit plus de 8 400 KWh de capacité de stockage au total) – les principaux actionnaires de Leclanché ont pris hier plusieurs mesures de poids pour assurer la disponibilité des fonds destinés à la croissance de l’entreprise:

  • Recharge s’est engagé, sous certaines conditions, à convertir jusqu’à CHF 17 millions de son prêt en actions, renforçant ainsi considérablement le bilan de Leclanché;
  • Universal Holdings et Bruellan SA ont accepté de restructurer et prolonger leurs prêts (CHF 2 millions et 750 000 respectivement, avec échéance à la fin du mois de juin 2015) pour permettre à Leclanché de disposer d’un capital supplémentaire de croissance à long terme afin de mettre en œuvre son plan de croissance;
  • Recharge a accepté d’augmenter de CHF 5 millions le capital de croissance de l’entreprise, en plus du prêt de CHF 8 millions déjà annoncé (Facilité B).

Scott Macaw et Robert Robertsson, membres du Conseil d’administration de Recharge, ont précisé: «Nous sommes satisfaits des progrès accomplis par Leclanché au cours des six derniers mois. La conversion d’un prêt aussi important en actions est le signe d’un engagement plus fort que jamais en faveur de la croissance de cette entreprise. L’effort supplémentaire consenti par Recharge aux termes de la Facilité B permettra en outre à l’équipe dirigeante de se concentrer encore plus sur la mise en œuvre des ambitieux projets remportés par Leclanché. Nous sommes convaincus que ceci constitue un pas crucial pour l’ensemble des stakeholders de l’entreprise, clients, partenaires, employés et actionnaires.»

Jim Atack, Président de Leclanché, a déclaré: «Ces annonces viennent à nouveau confirmer le bien-fondé de la stratégie de croissance de Leclanché. Au nom du Conseil d’administration, je tiens à féliciter notre CEO, Anil Srivastava, et son équipe dirigeante pour leur engagement et leur capacité à porter ces projets majeurs. Je tiens aussi à exprimer notre gratitude envers nos actionnaires, qui viennent d’envoyer un signal fort de leur soutien.»

Contacts presse:

Claude-Olivier Rochat, Voxia communication – Mobile (+41) 079 203 52 19
co.rochat@voxia.ch

Rohan Sant, Voxia communication – Mobile (+41) 079 120 00 28
rohan.sant@voxia.ch

A propos de Leclanché

Société fondée en 1909, Leclanché est un partenaire fiable des technologies de stockage d’énergie sur batteries. Fort d’une tradition remontant à Georges Leclanché, l’inventeur de la pile sèche, le groupe a développé un important portefeuille de systèmes de stockage d’énergie, allant des batteries spécialisées, conçues sur mesure, jusqu’aux solutions lithium-ion leaders de la branche. L’intégration d’un spin-off de la Fraunhofer-Gesellschaft (Allemagne), en 2006, a permis à Leclanché de passer du statut de fabricant de batteries traditionnelles à celui de leader européen du développement et la production de cellules lithium-ion.

Les solutions de stockage de Leclanché sont optimisées pour de multiples applications, notamment l’intégration des énergies renouvelables, la réduction de la consommation de diesel, les services auxiliaires connectés au réseau d’électricité, l’écrêtage des pics de consommation pour les industries lourdes, mais aussi les transports à forte capacité (routier, ferroviaire et maritime).

Les produits Leclanché se caractérisent par leur stabilité de cycle très élevée (cellules avec anode en titanate) ainsi que leur grande longévité. Grâce à sa technologie brevetée de séparateur, élément essentiel des cellules lithium-ion avec anode en titanate, Leclanché est en mesure de produire en masse des cellules présentant d’excellentes caractéristiques de sécurité, grâce à un site de production entièrement automatisé de cellules lithium-ion de grand format, dont la capacité annuelle peut atteindre 175 MWh, ou un million de cellules.

Leclanché propose aussi plusieurs systèmes de stockage spécialisés, notamment des systèmes sur mesure pour applications militaires ou médicales. La société assure enfin la distribution de batteries primaires et secondaires, ainsi que d’accessoires d’autres fabricants. La société Leclanché est cotée à la SIX Swiss Exchange (LECN).

Si vous ne désirez plus recevoir notre lettre d’information, cliquez ici


Voxia communication conforte sa position de leader des agences romandes, et engage deux nouveaux consultants

juin 17, 2015

Voxia communication conforte sa position de leader des agences romandes, et engage deux nouveaux consultants

Nathalie Praz

Stefania Lakatos

Genève, le 17 juin 2015. Le pôle dédié aux relations publiques de Voxia communication s’est renforcé avec l’arrivée de deux nouvelles collaboratrices, Nathalie Praz et Stefania Lakatos. «Ces nouvelles forces vont venir étoffer nos équipes existantes et nous permettre de consolider notre position de leader sur la marché romand, se réjouit Laurent Ashenden, membre fondateur de Voxia communication. Avec nos 18 collaborateurs, nous allons poursuivre notre croissance grâce à des services à haute valeur-ajoutée, en particulier l’intelligence économique, l’intelligence digitale ainsi qu’une proposition complète d’évaluation, de positionnement, de conseil stratégique et de valorisation en matière de responsabilité sociale d’entreprise».
Nathalie Praz est journaliste, spécialisée en économie et finance. Après plusieurs années en tant que sales-trader et analyste financier dans deux banques à Genève, elle a réorienté sa carrière dans le journalisme, et a collaboré régulièrement avec le magazine économique Bilan. Elle a aussi participé au lancement du magazine FOCUS pme en tant que rédactrice en chef. Après plus de dix ans de journalisme, Nathalie a souhaité concentrer ses compétences et ses connaissances des médias, de la banque et de la finance pour accompagner les clients de Voxia communication.
Stefania Lakatos, diplômée d’un Master en Journalisme, a travaillé à Paris au sein de l’agence M&C Saatchi, où elle était en charge de l’élaboration de stratégies de communication pour des clients actifs dans les domaines de la santé, de l’éduction, de la mode et du design. Auparavant, elle a exercé le métier de journaliste au sein des rédactions de Libération (Paris) et l’Echo (Belgique). Elle a aussi collaboré à la rubrique informations de la radio belge RTBF.

Voxia communication

Issue de la fusion en 2013 d’European Investor Relations et de Rochat & Partners, Voxia communication est une agence spécialisée dans les relations publiques, les relations investisseurs et le conseil stratégique. L’agence est basée à Genève avec des bureaux à Zurich et une représentation à Lugano.
Voxia communication totalise une expérience de plus de 25 ans dans l’accompagnement et le conseil en communication. L’agence a collaboré avec plus de 200 clients régionaux, nationaux et internationaux, provenant de nombreux secteurs, de l’industrie à la finance ainsi que du monde politique et de la vie associative.
L’expertise de Voxia communication couvre, par ailleurs, l’analyse et le conseil stratégique en matière de responsabilité sociale des entreprises (RSE), les campagnes de relations publiques et politiques, ainsi que la communication de crise.
Dans son pôle relations investisseurs, Voxia organise des événements dédiés aux professionnels de la finance comme le salon «invest’14» – qui a réuni, pour sa septième édition, plus de 2000 gérants de fortune à Genève en septembre dernier – ou encore le Geneva & Zurich Forum for Sustainable Investment (GFSI), dédié aux investissements durables, et le Geneva Forum for Alternative Investment, consacré à la gestion alternative.
Enfin, Voxia communication publie invest’news, le seul magazine dédié à l’industrie des gérants de patrimoines.

Pour tout renseignement complémentaire:

Laurent Ashenden, Voxia communication, +41 22 591 22 66, http://www.voxia.ch


Durch zwei neue Beraterinnen festigt Voxia communication ihre Position als Agentur-Marktführerin in der Romandie

juin 17, 2015

Nathalie Praz

Stefania Lakatos

Genf, den 17. Juni 2015 Voxia communication hat seinen Geschäftsbereich Public Relations durch die beiden neuen Mitarbeiterinnen Nathalie Praz und Stefania Lakatos verstärkt. Laurent Ashenden, der zu den Gründern von Voxia communication zählt, äusserte sich erfreut darüber: «Mit diesen neuen Kräften ergänzen wir unsere vorhandenen Teams und konsolidieren unsere Position als Marktführer in der Westschweiz. Mit unseren 18 Mitarbeitern können wir noch höheren Mehrwert liefern und insbesondere in den Bereichen Wirtschaft und digitales Wissen weiter wachsen. Darüber hinaus decken wir die Themen Begutachtung, Positionierung, Strategieberatung und CSR-Bewertung vollständig ab.»
Nathalie Praz ist eine auf Wirtschaft und Finanzen spezialisierte Journalistin. Nach mehreren Jahren als Sales Trader und Finanzanalystin in zwei Genfer Banken kehrte sie zum Journalismus zurück und arbeitete regelmässig für das Wirtschaftsmagazin Bilan. Als Chefredaktorin war sie auch am Start des Magazins FOCUS pme beteiligt. Mit ihren mehr als zehn Jahren Journalismuserfahrung möchte Frau Praz ihre Kentnisse und Kompetenzen der Medien-, Banken und Finanzwelt nun in die Dienste der Kunden von Voxia communication stellen.
Stefania Lakatos hat einen Master in Journalismus und arbeitete in Paris für die Agentur M&C Saatchi, wo sie für die Ausarbeitung der Kommunikationsstrategien für Kunden in den Bereichen Gesundheit, Ausbildung, Mode und Design zuständig war. Davor war sie als Redaktorin von Libération (Paris) und Echo (Belgien) tätig. Darüber hinaus arbeitete sie an der Rubrik „Informationen“ des belgischen Radiosenders RTBF mit.

Voxia communication

Die Agentur ist 2013 aus dem Zusammenschluss von European Investor Relations und Rochat & Partners hervorgegangen und auf PR & Media Relations, Investor Relations und Strategieberatung spezialisiert. Ihr Hauptsitz ist in Genf und sie unterhält ein Büro in Zürich sowie eine Niederlassung in Lugano. Voxia verfügt über insgesamt mehr als 25 Jahre Erfahrung in der Begleitung von Kunden und in der Kommunikationsberatung. Die Agentur hat mehr als 200 regionale, nationale und internationale Kunden aus zahlreichen Sektoren von der Industrie über den Finanzsektor bis hin zu Politik und Verbänden begleitet.

Ferner bietet Voxia communication Strategieanalyse und -beratung im Bereich Corporate Social Responsibility (CSR), politische und PR-Kampagnen sowie Krisenkommunikation.
Der Voxia-Geschäftsbereich Investor Relations organisiert Fachveranstaltungen für die Finanzbranche wie den Salon «invest’14» – an dessen siebter Ausgabe im September 2014 in Genf mehr als 2.000 Vermögensverwalter teilnahmen – sowie das den nachhaltigen Anlagen gewidmete Geneva & Zurich Forum for Sustainable Investment (GFSI) und das Geneva Forum for Alternative Investment für die alternative Vermögensverwaltung.
Schliesslich publiziert Voxia communication invest’news, das einzige Magazin für die Vermögensverwaltungsbranche.

Weitere Auskünfte erteilt Ihnen:

Laurent Ashenden, Voxia communication, +41 22 591 22 66, http://www.voxia.ch


Voxia communication consolida la sua posizione di leader delle agenzie romande assumendo due nuovi consulenti

juin 17, 2015

Nathalie Praz

Stefania Lakatos

Il polo dedicato alle relazioni pubbliche di Voxia communication si è arricchito con l’arrivo di due nuove collaboratrici, Nathalie Praz e Stefania Lakatos. «Queste nuove forze verranno a rinforzare le nostre squadre esistenti permettendoci di consolidare la nostra posizione di leader sul mercato romando» afferma con soddisfazione Laurent Ashenden, membro fondatore di Voxia communication. «Con i nostri 18 collaboratori, proseguiremo la crescita grazie a servizi ad alto valore aggiunto come, in particolare, l’intelligenza economica, l’intelligenza digitale nonché una completa proposta di valutazione, posizionamento, consulenza strategica e valorizzazione in materia di responsabilità sociale d’impresa».
Nathalie Praz è giornalista, specializzata in economia e finanza. Dopo diversi anni trascorsi come sales-trader e analista finanziaria in due banche ginevrine, ha riorientato la sua carriera verso il giornalismo e collaborato regolarmente con la rivista economica Bilan. Ha anche partecipato al lancio del magazine FOCUS pme come caporedattrice. Dopo più di dieci anni di giornalismo, Nathalie ha voluto concentrare le sue competenze e conoscenze dei media, della banca e della finanza per accompagnare i clienti di Voxia communication.
Stefania Lakatos, che ha un Master in Giornalismo, ha lavorato a Parigi presso l’agenzia M&C Saatchi, dove si è incaricata dell’elaborazione di strategie di comunicazione per clienti attivi nel campo della salute, dell’istruzione, della moda e del design. Prima, aveva esercitato il mestiere di giornalista presso le redazioni dei giornali Libération (Parigi) e l’Echo (Belgio). Ha anche collaborato alla rubrica informazioni della radio belga RTBF.

Voxia communication

Nata dalla fusione di European Investor Relations e Rochat & Partners, nel 2013, Voxia communication è un’agenzia specializzata in relazioni pubbliche, relazioni con gli investitori e consulenza strategica. L’agenzia è basata a Ginevra, con uffici a Zurigo e una rappresentanza a Lugano. Voxia communication vanta un’esperienza di oltre 25 anni nell’accompagnamento e la consulenza in comunicazione. L’agenzia ha collaborato con più di 200 clienti regionali, nazionali e internazionali, provenienti da numerosi settori, dall’industria alla finanza, nonché dal mondo politico e associativo.

L’expertise di Voxia communication copre inoltre l’analisi e la consulenza strategica in materia di responsabilità sociale d’impresa (RSI), le campagne di relazioni pubbliche e politiche, e la comunicazione di crisi.
Nel suo polo relazioni con gli investitori, Voxia organizza eventi dedicati ai professionisti della finanza, come il salone «invest’14» – che ha riunito, per la sua settima edizione, più di 2000 gestori patrimoniali a Ginevra, nello scorso settembre – o il Geneva & Zurich Forum for Sustainable Investment (GFSI), dedicato agli investitori sostenibili, e il Geneva Forum for Alternative Investment, orientato alla gestione alternativa.
Infine, Voxia communication pubblica invest’news, l’unica rivista dedicata al settore dei gestori patrimoniali.

Per ulteriori informazioni:

Laurent Ashenden, Voxia communication, +41 22 591 22 66, http://www.voxia.ch


« Teuerste Scheidung der Welt »

juin 12, 2015

Entscheidung des Obergerichts Genf

Kommentar von Frau Tetiana Bersheda, Vertreterin der Interessen von Herrn Dmitri Rybolovlev

Das Obergericht (Cour de Justice) des Kantons Genf, Schweiz, hat den Rechtsbegehren von Herrn Dmitri Rybolovlev in seinem Urteil zu dessen Scheidung mit Frau Elena Rybolovleva entsprochen. Die Beschwerdeinstanz ist damit dem vorangehenden Entscheid des Genfer erstinstanzlichen Gerichts vom Mai 2014 nicht gefolgt.
Am Ende eines siebenjährigen Verfahrens hat das Obergericht die Forderungen von Frau Elena Rybolovleva auf 564’690’180.80 Schweizer Franken (535’309’609.00 Euro) und zwei Liegenschaften in Genf beschränkt. Das Urteil liegt damit deutlich unter dem, was dieser in erster Instanz zugesprochen wurde.
Die Anwälte von Herrn Dmitri Rybolovlev zeigen sich insbesondere damit zufrieden, dass das Gericht sowohl die Gültigkeit der Trusts, welche vor der Scheidung gegründet worden waren, um das Familienvermögen an die zukünftigen Generationen weiterzugeben, als auch die Gültigkeit der Übertragung von Vermögenswerten an diese Trusts, anerkannt hat. Die Richter haben auf diese Veräusserungen das Schweizer Eherecht angewendet und somit bei der güterrechtlichen Auseinandersetzung den Wert der übertragenen Vermögenswerte im Zeitpunkt ihrer Veräusserung berücksichtigt, ohne dem zwischen der Übertragung und dem heutigen Tag realisierten Mehrwert Rechnung zu tragen.
In Erwägung 10.2 seines Entscheids hält das Obergericht fest: « Im Einklang mit Art. 15 des Haager Trust-Übereinkommens geht die Wirkung des Trusts somit jeder Beteiligung des Ehegatten an den Wertveränderungen von Errungenschaften, welche einem unwiderruflichen, diskretionären Trust (Irrevocable Discretionary Trust) zugewiesen wurden, bis zum Ende der kantonalen Scheidungsverfahrens, vor. Mit anderen Worten gibt es keinen Grund, in einem internationalen Zusammenhang, welcher einen solchen ausländischen unwiderruflichen, diskretionären Trust beinhaltet, unbedingt den Verkehrswert im Zeitpunkt der Auseinandersetzung gemäss Art. 214 Abs. 1 ZGB jenem des Art. 214 Abs. 2 ZGB als massgebend vorangehen zu lassen. »
Schliesslich hat das Gericht dem Begehren von Frau Elena Rybolovleva nicht stattgegeben, das elterliche Sorgerecht von Herrn Dmitri Rybolovlev für deren minderjährige Tochter zu beschränken. Sowohl seine Rechte, als auch jene von Frau Elena Rybolovleva wurden vollumfänglich anerkannt, wie dies Herr Dmitri Rybolovlev verlangt hatte.
Die Anwälte von Herrn Dmitri Rybolovlev sind nach diesem Entscheid zufrieden und darüber hinaus zuversichtlich, dass das Bundesgericht dieses Urteil bestätigen wird. Die Argumentation des Genfer Obergerichts bestätigt die Regeln des Schweizer Eherechts und die Anerkennung ausländischer Trusts in der Schweiz, in Anwendung des Haager Trust-Übereinkommens, welches für die Schweiz im Jahr 2007 in Kraft getreten ist.

Medienkontakt:
Voxia communication
Claude-Olivier Rochat
+41 79 203 52 19


 » Le divorce le plus cher du monde »

juin 12, 2015

Décision de la Cour Justice de Genève

Commentaire de Me Tetiana Bersheda, défendant les intérêts de M. Dmitri Rybolovlev

La Cour de Justice de Genève, Confédération suisse, a fait droit aux conclusions de M. Dmitri Rybolovlev dans le jugement relatif à son divorce avec Mme Elena Rybolovleva. La Cour est revenue sur le précédent jugement émis par le Tribunal de première instance de Genève, en mai 2014.
Au terme de sept années de procédure, la Cour a limité les prétentions de Mme Elena Rybolovleva à 564.690.180,80 francs suisses (535.309.609,00 euros) et à deux propriétés à Genève. Ce jugement s’avère être bien en-deçà des termes jugés en première instance.
Les avocats de M. Dmitri Rybolovlev se satisfont notamment de la décision de la Cour portant sur la reconnaissance de la validité des trusts créés avant le divorce afin de transmettre le patrimoine familial à des futures générations, et sur la reconnaissance de la validité des transferts des actifs envers ces trusts. La justice a appliqué le droit matrimonial suisse lié à ces aliénations, et ainsi pris en compte la valeur des biens aliénés au jour de leur aliénation dans la liquidation du régime matrimonial, sans tenir compte des plus-values réalisées par ces biens entre le moment de l’aliénation et aujourd’hui.
Dans son considérant 10.2, la Cour indique : « Conformément à l’article 15 CLHT, les effets du trust prévalent donc sur toute participation du conjoint aux variations de valeur des acquêts apportés à un trust irrévocable et discrétionnaire, jusqu’à la fin de la procédure cantonale de divorce. Autrement dit, il n’y a pas de raison, dans un contexte international impliquant un trust étranger irrévocable et discrétionnaire, de faire prévaloir impérativement la date valeur selon l’article 214 al. 1 CC sur celle prévue par l’article 214 al. 2CC. »
Enfin, la Cour n’a pas accédé à la demande de Mme Elena Rybolovleva visant à limiter l’autorité parentale dont jouit M. Dmitri Rybolovlev sur leur fille mineure. Ses droits et ceux de Mme Elena Rybolovleva sont pleinement reconnus, ainsi que M. Dmitri Rybolovlev le demandait.
Les avocats de M. Dmitri Rybolovlev expriment leur satisfaction à l’issue de cette décision et leur confiance dans le Tribunal fédéral pour la voir confirmer. En effet, le raisonnement de l’instance supérieure cantonale de Genève constitue la consécration des règles du droit matrimonial suisse et de la reconnaissance des trusts étrangers en Suisse, en application de la Convention de La Haye en vigueur depuis 2007.

Contacts presse :
Voxia communication
Claude-Olivier Rochat
+41 79 203 52 19


#CFT : Share issue price to be proposed at the Annual General Meeting on May 22, 2015

mai 22, 2015

Compagnie Financiere Tradition

In accordance with and subject to the proposal of the Board of Directors, published in the Swiss Official Gazette of Commerce on April 30, 2015 in connection with the Annual General Meeting of Compagnie Financière Tradition SA to be held on May 22, 2015 at 3.00 pm to approve the company and group accounts for the 2014 financial year, the Board has proposed a dividend of CHF 3,00 per bearer share.

The Board has proposed to give each shareholder the option of receiving the dividend in cash or in new Compagnie Financière Tradition bearer shares (scrip dividend).

To enable to issue the required number of bearer shares for the scrip dividend, the Board will seek shareholder approval to increase the share capital, with an issue price set at CHF 57 per share, calculated in accordance with the method described in the notice of the above meeting (available on the Company’s website: http://www.tradition.com).

ABOUT COMPAGNIE FINANCIERE TRADITION SA

Compagnie Financière Tradition SA is one of the world’s largest interdealer brokers in over-the-counter financial and commodity related products. Represented in 28 countries, Compagnie Financière Tradition SA employs 2,200 people globally and provides broking services for a complete range of financial products (money market products, bonds, interest rate, currency and credit derivatives, equities, equity derivatives, interest rate futures and index futures) and non-financial products (energy and environmental products, and precious metals). Compagnie Financière Tradition SA (CFT) is listed on the SIX Swiss Exchange.

For more information, please visit www.tradition.com.

MEDIA CONTACTS

Patrick Combes, President
Compagnie Financière Tradition SA
+41 (0)21 343 52 22
actionnaire@tradition.ch

Jeremy Nieckowski
Voxia communication
+41 (0)22 591 22 65
jeremy.nieckowski@voxia.ch


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 168 autres abonnés